La mémoire cellulaire et nous

Qu'est ce que la mémoire céllulaire ?

La mémoire cellulaire est comme un livre ouvert sur nous même , dans lequel nous pouvons lire notre histoire de notre enfance ainsi que celle de notre lignée familiale.

Cette méthode s’adresse à toute personne ayant à coeur de comprendre, de donner un sens à sa vie , d’aller un peu plus loin dans la recherche de son être profond.

Avec amour, humilité, écoute, cette méthode a pour but de mettre en lumière les mémoires inscrites dans son corps . Elle peut permettre ainsi de mieux se connaître ( comprendre ses difficultés, ses schémas répétitifs , ses symptomes, etc…) , se sentir plus heureux et mieux dans son corps, prendre la responsabilité de sa vie et réaliser ses projets.

Cette méthode est l’identification de nos shémas répétitifs, de nos mémoires familiales et personnelle , de nos parasitages , de nos conditionnements de tout ce qui peut faire obstacle à notre réalisation.Elle est la déterminations d’un objectif précis, dune cible qui nous amènera petit à petit vers une descente dans le corps libératrice.

Le plus important de la méthode est bien évidemment la reliance au grand Tout , à l’univers. Nul besoin ici de parler de croyance en une religion particulière mais tout simplement de spiritualité. Cette méthode est avant tout une méthode ou la notion d’amour inconditionnel doit être là en permanence .

La Mémoire Cellulaire, au delà du mental, c’est la clé qui ouvrira les portes de notre libération. Le chemin de notre vibration originelle vers l’homme conscient et capable de se mettre debout dans la lumière et donner un vrai sens à sa vie 

Mère et Sri Arobindo à l'origine de cette méthode  1872-1950

Sri Arobindo

Les cercles de Phyllis Krystal.
 
L´utilisation des cercles de Phyllis Kristal dans la méthode en mémoire cellulaire est particulièrement utile dans le cadre de coupure de liens. En effet, c´est une méthode de visualisation très efficace qui permet à    l’individu, lorsqu´il sera prêt, de couper des liens qui peuvent être néfaste à son évolution, son développement et son bien être. 
Cette méthode a débuté dans les années 50 où Madame Phyllis Kristal (née à londres en 1914) va développer sa méthode de visualisation et      d’utilisation de symboles. 
 
 
 

Quels sont les outils de la méthode en mémoire cellulaire

L´outil principal utilisé est la Bio Résonnance cellulaire. Ne nous méprenons pas, il ne s´agit en aucun de l´utilisation  d´une machine mais plutôt d´un test musculaire comme la Kynésiologie. 
 
Le thérapeute prendra la main du patient est effectuera un test musculaire au niveau du poignet pour interroger le corps. Ce n´est pas la tête qui va donner une information mais bien le corps. Et le corps ne ment pas. Souvent le mot ou la phrase que la biorésonnance va nous donner va vibrer très intensément avec la personne. 
 
“Meilleur que mille mots privés de sens est un seul mot raisonnable qui peut amener le calme chez celui qui l´écoute” Bouddha
Tel un décodeur, la Bio Résonnance va nous amener à trouver le sens de ce qui, à notre insu, motive et dirige notre vie. Cela ouvre la possibilité de transformer nos comportements aberrants, nos réactions physiques, pour choisir et non subir, pour atteindre une liberté d´être et d´action. 
 
A tout moment nous pouvons faire appel à l´intelligence et à la vérité du corps. Apprendre à communiquer avec celui-ci, à l´écouter, permet d´entrer dans une véritable relation corps-conscience. 
 
LES AUTRES OUTILS DE LA MÉTHODE : 
 
J´utilise aussi d´autres outils pour venir éclairer une problématique et s´en libérer :
La grille de vie ou cycles de vie biologique mémorisés 
Grâce à la grille, que l´on appelle plus techniquement cycles de vie biologiques mémorisés, la personne va, avec le temps, s´approprier son projet sens, les événements de sa vie pour en faire des liens et mieux comprendre, notamment, les schémas répétitifs qui se jouent et se rejouent encore et encore tout au long de son parcours de vie. 
 
Le projet sens correspond aux 18 mois qui précèdent la naissance. Les 9 mois de grossesse mais également les 9 mois qui précèdent la conception qui donnent des indications sur l´état vibratoire des parents à ce moment là, les évènements, l´atmosphère, l´environnement, l´ambiance. Tout cela va jouer et se rejouer ensuite dans la vie de l´individu. D´où l´importance de bien comprendre le projet sens avant toute chose. Et l´outil de la grille de vie permet ce travail indispensable en Mémoire Cellulaire. 
 
Astrologie est aussi un bon indicateur en mémoire cellulaire. Elle vient aussi nous informer sur notre vibration initiale, sur notre descendant, le monde d´où l´on vient et la direction de vie, notre ascendant.
 
 
 
 
A notre naissance, nous arrivons en quelque sorte dans la vie, comme sur un quai d´une gare avec des baggages. La somme de nos baggages, donc de nos mémoires positives et négatives (karmiques, universelles, généalogiques, biologiques, collectives, culturelles, émotionnelles… etc) s´appelle le continuum de conscience. 
Le continuum de conscience est ce qui existait avant nous, avant cette incarnation, et continuera d´exister après notre dernier souffle dans cette vie là. 
 
 A travers le thème astral de la personne, nous pouvons voir la programmation de ce continuum de concience. Nous pouvons ainsi, grâce au thème, identifier les faiblesses, les manques, les peurs, les blocages, mais également le potentiel de l´être, ses talents, ses forces, ceci afin d´éviter de retomber inexorablement dans des schémas de vie qui ne s´arrêtent jamais. 
 
Le but de l´existence est d´aller vers toujours plus de conscience et l´outil astrologie peut vraiment aider à cela, aller vers une amélioration et plus de lumière. 
  
La Généalogie. 
Elle est un outil également indispensable à la mémoire cellulaire car elle permet de travailler plus en profondeur sur nos mémoires et celles de nos ancêtres, d´identifier d´où vient tel ou tel schéma répétitif ou tel conditionnement, de désengrammer un comportement aberrant dans le cas d´un parasitage par exemple. Un parasitage est lorsque un ancêtre ou son comportement reste accroché à votre être sans vouloir le laisser en paix. La méthode en Mémoire Cellulaire permet aussi les déparasitages c´est à dire la libération de certains comportements de nos ancêtres qui nous font obstacle et nous empêche d´être complètement heureux. 

La MEMOIRE CELLULAIRE en 3 mots c'est : 

l’information sur les mémoires et nos shémas répétitifs 

La prise de conscience de ces mémoires et de ces shémas

la désactivation cellulaire par la descente dans le corps , à travers le mental physique , puis la réinformation

En mémoire Cellulaire, nous utiliserons principalement la technique et la symbolique des cercles. 
 
L´idée est de couper les chaines invisibles qui bloquent l´être et l´empêche de se libérer. Ces liens proviennent de l´enfance, la petite enfance, le cercle familial, l´environnement, la culture, les peurs, les relations, etc… 
 
Le premier objectif de cette méthode a pour but de couper les liens avec un ancêtre, un parent, un être avec qui il est nécessaire de couper pour pouvoir se libérer d´entraves inutiles. 
Mais il n´est pas le seul objectif. Les cercles ont pour but de faire remonter des images de l´insconscient et ce contenu demande un contenant. Après avoir fait taire le mental (au moins intellectuel et emotionnel) le patient va tracer devant lui 2 grands cercles d´or, tangents l´un à l´autre, dessinant ainsi la lemniscate qui symbolise l´infini. Lui-même entrera dans le cercle de droite, laissant à l´autre personne apparue l´espace du cercle de gauche. 
 
Comme toutes les scènes de descente dans le corps, l´ambiance, l´atmosphère, les couleurs vont avoir une importance capitale et permettre à la personne de descendre encore et encore. Le patient demeure alors dans son ressentiet visualise les liens subtils qui l´unissent encore au cercle de gauche. Progressivement, on proposera au patient de couper les liens avec l´outil de son choix. En aucun cas le praticien ne forcera la personne dans cette démarche. La personne doit se sentir prête pour couper. Si les liens ne peuvent être coupés c´est que le patient ne peut encore faire le deuil. Il faut alors respecter et attendre le moment venu. 
 
La libération est possible lorsque le lien est coupé et que l´autre n´apparaît plus dans le cercle de gauche. Une nouvelle étape s´ouvre alors pour la personne qui a pu se libérer. Prendre conscience désormais qu´il va vivre sans l´autre et aller vers l´acceptation de ce nouvel état. Quand il n´y a plus de ressentiment (haine, attachement excessif, etc…) c´est que le travail est abouti et que la coupure est réelle entre les deux êtres. 
 
Le travail avec les cercles est particulièrement intéressant dans le cadre d´un deuil non fait ou d´un parasitage d´un ancêtre par exemple. Mais il peut être également utilisé dans le cadre de perte de mémoire car, la visualisation peut permettre à certains évènements enfouis de remonter à la surface. 
 
Le travail des cercles est un art sacré, qui, bien mené, peut faire des miracle pour la personne qui souhaite se libérer.